Premières impressions du Hoggar à l’Adriane

Dimanche 10 décembre 2006
La journée a commencé très tôt puisque c’est à 4h30 que nous avons rendez-vous devant le comptoir d’Aigle Azur à Orly Sud. Deux heures plus tard et après avoir complété les formalités d’usage, nous pouvons enfin déguster un premier café dans la salle d’embarquement, en attendant le départ de notre vol.

Le voyage se déroule sans histoires, un vol direct Paris-Tamanrasset qui s’effectue en quatre heures environ et qui nous permet d’arriver dans la capitale du Hoggar à la mi-journée. Le service à bord est impeccable avec un petit déjeuner servi juste après le départ et une boisson fraiche avant l’atterrissage. A la sortie de l’aéroport, nous retrouvons Ali, de l’agence Paysages du Sud qui nous assurera toute la logistique pendant notre séjour. Il nous embarque tous les quatre dans son véhicule et nous emmène de l’autre côté de la ville au Camping 4×4 où nous dormirons ce soir. En fait il s’agit d’une auberge aux chambres sommaires (mais très propres et fonctionnelles), où nous pourrons profiter d’une dernière douche avant de partir pour 6 jours dans le désert.

Pour le moment, il n’est pas question de dormir. Nous préparons tout de suite nos affaires d’escalade et nous retrouvons 30 minutes plus tard pour aller manger. Ali nous dépose dans un restaurant où l’on nous sert une chorba (soupe) en entrée, puis des merguez avec des frites et du riz. Une crème Danone au chocolat fait office de dessert suivi du traditionnel thé vert pour clore ce premier repas algérien. A 14h, Ali revient nous chercher et nous présente Moussah qui sera notre chauffeur pour la semaine.

Nous reprenons le 4×4 pour nous rendre à l’Adriane, le rocher le plus proche de la ville. Une courte marche d’approche permet d’atteindre le pied des voies et nous passons l’après-midi à travailler en moulinette pour nous familiariser avec le rocher. L’expérience nous a appris à être rester humble dans les sites que nous ne connaissons pas et nous commençons donc dans du facile. La roche, sablonneuse au toucher, surprend au départ, mais assez vite on se rend compte que l’adhérence est bonne et on prend confiance. Cette première demi-journée est aussi l’occasion pour Eric et Olivier d’apprendre à se connaître puisqu’ils seront encordés ensemble pendant tout le séjour. Vers 17h je redescends un peu avant les autres pour faire quelques photos et nous nous retrouvons tous auprès du véhicule au moment où la nuit tombe.

De retour à l’auberge, nous prenons tout juste le temps de nous changer avant de repartir chez Ali qui nous a invité chez lui pour le repas du soir. Nous avons à nouveau droit à une soupe pour commencer et ensuite c’est un magnifique plat de couscous qui nous est servi. En fin de repas, c’est Ali qui nous fait l’honneur de préparer notre premier thé touareg.

Enfin, à 21h, nous voici de retour à l’auberge où nous pouvons enfin aller dormir après cette (très) longue journée.

Photos:

Tous les billets de ce voyage:

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire