Le nuage et l'ombre du Semeru

Au sommet du Semeru

Dans une vie idéale, au retour d’un voyage lointain, d’une semaine de vacances, d’un week-end ou tout simplement d’une sortie photo, j’aurais le temps de trier et traiter mes photos et d’écrire autant de billets de blogs nécessaires pour les partager avec vous. Mais tout le monde sait que la vie idéale, ça n’existe pas !

Je suis donc reconnaissante à Stéphanie d’avoir lancé cette idée du Back to Blogging Challenge, car cela m’oblige à mettre de côté ma vision utopique et chercher d’autres manières de partager mes images et mes anecdotes avec vous à travers ce blog à un rythme plus soutenu et surtout plus régulier.

La série Une photo, une histoire, voit donc le jour aujourd’hui (même si en parcourant ma collection de billets antérieurs, je m’aperçois que certains entrent parfaitement dans cette catégorie).

La photo du jour date du mois d’août 2004, et a été prise sur l’île de Java, en Indonésie, plus précisément au sommet du volcan Semeru qui culmine à 3676 m. Nous avions quitté le camp au pied de la montagne vers minuit pour remonter les pentes raides du volcan. Je me souviens particulièrement de la partie terminale, toute en cendres où il fallait à tout prix poser rapidement son pied dans la trace laissée par son prédécesseur pour éviter de systématiquement reculer de quelques centimètre à chaque pas (exactement comme dans les dunes de sable).

Après plusieurs heures de marche nous étions arrivés à quelques mètres du sommet et là nous avions dû patienter une bonne heure car il faisait encore nuit… damned, nous avions marché trop vite ! Enfin, vers 5h00, après une attente dans le froid (oui, en Indonésie il peut faire très froid quand on est à près de 4000 mètres d’altitude !), serrés les uns contre les autres pour profiter du vague abri d’un rocher (il soufflait un vent glacial !), nous avons perçu l’horizon vers l’Est qui commençait à s’éclaircir.

Nous avons alors gravi les quelques mètres qui nous séparaient su sommet pour profiter du spectacle du lever du soleil. Et là, ce fut la récompense de tous nos efforts…

Le nuage et l’ombre du Semeru

En 2004, le Semeru émettait un gros nuage de cendres à intervalles réguliers, toutes les 20 minutes environ (il paraît que depuis ce n’est plus cas). Celui-ci est d’une taille absolument impressionnante, mais heureusement les vents dominants font qu’il ne passe pas directement sur le sommet lui même (sinon, nous n’aurions pas pu y aller).

Sur cette photo ont voit un de ces gros nuages, coloré en orange par le soleil levant. A nos pieds, s’étend une épaisse mer de nuages sur laquelle est projetée l’ombre du volcan et son panache. Une vision que je n’oublierai jamais…


1 réflexion au sujet de “Au sommet du Semeru

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This