Balade printanière au Môle

Nous sommes le 23 décembre 2014 et depuis le début des vacances scolaires les médias ne parlent que de ça : l’absence de neige sur le sommets et dans les stations de ski. En ce début de semaine la météo reste désespérément clémente avec des conditions anticycloniques et des températures au-dessus des normales saisonnières. Une situation idéale pour aller me balade au Môle où je n’ai pas mis les pieds depuis quelques années.

Je décide de partir tôt afin de profiter d’une belle lumière et il est donc 9h15 lorsque je verrouille la portière la voiture et entame la montée. J’avais décidé de monter « cool » en restant sur la piste, mais étant donné les bonne conditions (chemin sec et sol bien dur) j’opte pour l’itinéraire qui monte droit dans la forêt sans faire de grands lacets et en trois-quarts d’heure j’arrive au Petit-Môle où je profite de faire quelques photos avant de poursuivre.

Tempête de ciel bleu
Tempête de ciel bleu
Sous le petit Môle
Sous le petit Môle
Petit Môle
Petit Môle
Vue sur la vallée de l'Arve depuis le Petit Môle
Vue sur la vallée de l’Arve depuis le Petit Môle
Les chalets du Petit Môle
Les chalets du Petit Môle
Le Petit Môle et Sous-Dine en arrière plan
Le Petit Môle et Sous-Dine en arrière plan

Pour la deuxième partie de l’ascension, je décide de rester sur le chemin « officiel ». C’est une première pour moi car généralement, quand il y a de la neige, on pour habitude de monter tout droit au-dessus du Petit Môle en restant sur l’arête de droite. J’effectue donc la grande traversée vers la gauche pour rejoindre l’arête opposée. Le sentier monte régulièrement mais fait de grands lacets ce qui rallonge un peu. Mais ce n’est pas grave, il fait grand beau, je ne suis pas pressée et je profite de la vue.

Sur l'arête ouest
Sur l’arête ouest
Arrivée à la croix
Arrivée à la croix
Arête sommitale
Arête sommitale

J’arrive au sommet vers 10h45, au moment où un groupe entame la descente ce qui fait que je peux profiter de la vue pour moi toute seule. Le temps de faire quelques photos, de boire une gorgée d’eau et je quitte la croix pour suivre l’arête vers l’ouest et me rendre sur le sommet principal. De là, une descente droit dans la pente herbeuse me permet de gagner rapidement le sentier en bas de la face qui traverse vers le Petit Môle. On peut quitter celui-ci peu avant les chalets et continuer à plonger tout droit dans la pente pour éviter les lacets.

Vue sur le Mont Blanc
Vue sur le Mont Blanc
Vue sur la croix depuis le sommet
Vue sur la croix depuis le sommet

Je décide de descendre en empruntant le sentier direct par lequel je suis montée et je suis de retour à la voiture vers midi, super contente de ma balade qui m’a permis de voir que, même avec un entrainement nul (je n’ai rien fait depuis le mois d’octobre), je suis encore capable de monter et descendre dans un temps raisonnable. Par contre, je pense que j’aurai quelques courbatures dans les jours qui suivent…


 Lien vers l’album Flickr : 2014 / Le Môle


 

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire