Bise glaciale sur la rade (profitons en avant la Plage Cramer !)

Le 25 décembre 2010, après une nouvelle chute de neige qui nous a permis d’avoir un Noël blanc (oh pas grand chose, juste un petit saupoudrage histoire de blanchir à nouveau les trottoirs, les rues et les arbres); après la neige donc, une forte bise s’est mise à souffler, exactement comme Météo Suisse nous l’avait annoncé. Ajoutez à cela des températures glaciales, et on se retrouve avec les conditions permettant la formation de glace autour de la rade. Et si l’on ajoute encore soleil et ciel bleu le lendemain après-midi, alors c’est le rendez vous assuré de tous les photographes genevois sur les bords du lac.

Je n’étais donc pas toute seule vers 14h aujourd’hui pour immortaliser les quelques sculptures éphémères laissées par la tempête de la nuit. Après avoir traversé les parcs de la Granges et des Eaux-Vives, j’ai longé le lac entre le Port Noir et Baby Plage, admirant les vagues qui viennent se briser sur les rochers dans de grandes gerbes d’eau. Ce faisant, je n’ai pu m’empêcher de penser que ce spectacle n’existerait plus d’ici quelques années si jamais le projet de la Plage Cramer voit le jour, et cela m’a motivée encore plus pour faire les images que je partage avec vous dans ce billet….

Pour commencer, voici le petit étang qui se trouve tout en haut du Parc de la Grange, tout recouvert de glace et avec un joli arbre doré dans le fond.

Dans le Parc des Eaux-Vives, une vache jaune surveille l’accès au restaurant !

Non loin du Port Noir, je tombe sur les premières dentelles de glace.

Ski nautique ou ski sur glace ?

Aujourd’hui pas besoin de panneau d’interdiction… il n’y avait pas beaucoup d’amateurs pour la baignade !

Un toboggan de glace…

Les rochers que nous ne verront plus si le projet de la plage voit le jour.

Le Léman joue les mers déchaînées.


Pas beaucoup d’enfants à Baby Plage.

J’aime ces gerbes d’eau qui arrosent les rochers et les quais.

La jetée des Eaux-Vives a revêtu un manteau de glace.

Non loin de là, les mouettes jouent à saute-mouton avec les vagues.

Le port des Eaux-Vives a subi l’offensive des vagues gelées, mais cette fois les bateaux ont été epargnés.

L’envol d’un cygne (il essaie peut être de se réchauffer ?).

Pas grand monde pour braver l’épaisse couche de glace qui recouvre la jetée du Jet d’Eau à part cette mouette qui fait du rase-motte.

J’avais prévu de faire le tout le tour de la rade jusqu’au Bains des Pâquis, mais au bout d’une heure de balade et de photos, le froid se faisait vraiment trop mordant et j’ai donc préféré sauter dans un bus pour rentrer chez moi et prendre une douche chaude !

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

6 réflexions au sujet de “Bise glaciale sur la rade (profitons en avant la Plage Cramer !)

  1. De très belles photos, bravo Bibi. Juste une question – pas mal de vignetting surtout sur la première photo (toujours difficile avec des ciels bleus avec grande luminosité). Quel est l’objectif que tu as utilisé ?

  2. On sent le coup d’oeil du photographe ! 🙂
    Effectivement pas mal de vignetting quand j’utilise le zoom en position grand angle (il s’agit ici du 24-105 mm f/4). Un problème que je n’avais pas avec mes boitiers précédents (10D et 30D) et leur « petit » capteur mais que j’ai découvert lorsque je suis repassée au full frame avec le 5D.
    Merci pour ton passage…

Laisser un commentaire