Bise noire à Genève pour le premier jour de l’été

La figure de proue de la Suisse ne doit pas avoir bien chaud

Aujourd’hui, 1er juin, marque le début de l’été météorologique 2011. En effet, dans le but de simplifier le calcul de statistiques, les météorologues se basent sur les mois pour délimiter les différentes saisons. Ainsi, dans l’hémisphère Nord, l’été commence le 1er juin et couvre les mois de juin, juillet et août.  Mais pour fêter ce premier jour d’été la météo a décidé de nous jouer un tour si j’en juge par la chute brutale du thermomètre que nous avons eu depuis le début de la semaine.

C’est pas la foule au Jardin Anglais

Lundi, en effet, nous vivions une des journées les plus chaudes de l’année avec 30°C enregistrés aux alentours de 15h. Aujourd’hui, soit 48h plus tard, nous avons péniblement réussi à atteindre 13°C au plus « chaud » de la journée. Mais la température ressentie était encore plus basse à cause d’une bise noire tempétueuse et des rafales soufflant à plus 70 km/h.

Une Mouette brave les vagues au milieu de la rade

Il est ainsi amusant de reprendre les articles des journaux régionaux de ces derniers jours dans lesquels on peut voir qu’hier, on nous annonçait l’ouverture de la route du col du Grand Saint Bernard, tandis que ce matin plusieurs stations de Savoie se réveillaient sous la neige. Une neige n’était pas tombée de manière si importante pendant tout l’hiver : 40 cm ce matin aux Arcs et à Courchevel et un record de 11cm (annoncé ce soir sur France 2) à Bourg Saint-Maurice qui se trouve à 800 m d’altitude. L’épisode neigeux a d’ailleurs été suffisamment important pour être mentionné sur le site de veille des catastrophes naturelles puisque les chutes de neige humide et lourde ont eu pour conséquence la coupure de nombreuses lignes électriques (15’000 foyers privés d’électricité) !

Les cygnes attendent le retour du beau temps

A Genève, nous avons échappé à la neige (ouf !), mais la navigation sur le petit lac a tout de même du se plier aux caprices d’Eole et les pendulaires entre rives suisses et françaises devront faire le trajet en bus au lieu des navettes de la CGN. De même, la croisière gastronomique Philippe Chevrier, prévue à bord du Savoie, restera à quai…

La Savoie s’apprête à accueillir les convives de la croisière gastronomique, mais restera à quai

Pour illustrer ce billet, je n’ai pas hésité en quittant mon bureau ce soir, à aller braver les rafales au bord du lac afin de saisir quelques images à partager avec vous. Espérons que mes prochaines photos d’actualités seront plus chaleureuses…

Maman canard a toutes les peines du monde à rassembler ses petits

Fraîches salutations du bout du lac et bon jeudi de l’Ascension à tous !

 

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire