En hélicoptère au camp de base du Khan Tengri

La photo du jour n’a rien d’extraordinaire d’un point de vue photographique. Elle est même plutôt mauvaise avec une neige surexposée. Mais j’ai décidé de la poster sur ce blog dans le cadre de ma rubrique « Une photo, une histoire ». En effet, j’ai profité de la journée d’hier pour commencer à scanner les photos de mon expédition au Khan Tengri en 1994, et ce matin je me suis plongée dans la lecture de mon carnet de voyage de l’époque. J’ai été littéralement impressionnée par tout ce qui nous est arrivé pendant cette expédition et surtout de voir à quel point tous ces détails étaient totalement sortis de ma mémoire. J’espère que j’aurais bientôt l’occasion de retranscrire le récit intégral de ce voyage qui nous a menés aux confins du Kazakhstan, du Kirghizistan et de la Chine à une époque où l’organisation d’un voyage dans ces régions relevait d’un véritable parcours du combattant (il n’y avait pas encore Internet, du moins pas comme on le connaît aujourd’hui).

Hélicoptère MI-17 sur le Glacier Inylchec
Hélicoptère MI-17 sur le Glacier Inylchec

Cette photo a été prise au camp de base du Khan Tengri, sur le glacier Inylchec Sud. Nous sommes à environ 4’000 mètres d’altitude, sur territoire Kirghize. Pour arriver là il nous a fallu deux jours en hélicoptère MI-17 au départ d’Almaty qui, à l’époque était encore la capitale du Kazakhstan. Nous aurions pu faire le trajet dans la journée, mais le mauvais temps nous a contraint à faire un camp intermédiaire à Askol en attendant une éclaircie pour voler. Comme vous pouvez le constater ce n’est pas encore le grand beau temps. Mais cela n’a pas empêcher notre pilote de faire le vol, en pleine charge (il avait des bagages empilés jusqu’au plafond de l’appareil) et de franchir un col à plus 6’000 mètres, avec des parois rocheuses de part et d’autre de l’hélicoptère, pour venir nous déposer ici. Il fera en tout trois rotations ce jour là pour nous déposer, ainsi que tout notre équipement. C’est certainement un des vols les plus impressionnants que j’ai pu faire !

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire