En villégiature à Roizon

31 juillet 2008

Cela faisait longtemps que j’avais promis à ma cousine que j’irais la voir à son chalet de Roizon (près de La Mure), et il était vraiment temps d’y aller puisqu’elle va bientôt déménager! Arrivée la veille au soir, je peux donc profiter du spectacle du lever du soleil sur l’Obiou en prenant le petit déjeuner sur son balcon orienté plein sud.

 

L'Obiou au soleil levant
L’Obiou au soleil levant

Comme prévu, Joël passe nous chercher et nous partons en voiture vers La Chaud (1500m), point de départ de notre balade. Notre objectif du jour est le Tabor qui culmine à 2389 mètres, un sommet cher à Marie-Noëlle puisqu’elle l’a déjà gravi plus d’une centaine de fois (j’ai oublié le chiffre exact). J’ai appris la veille que son temps record de montée était de 1:07, mais je lui ai déjà annoncé que je n’avais nullement l’intention d’essayer de la battre aujourd’hui. C’est donc d’un pas tranquille que nous quittons le parking peu avant dix heures.

A la demande de Joël nous faisons un petit détour par le lac Charlet où nous marquons une courte pause. Il nous explique qu’il a travaillé ici pendant ses vacances d’été lorsqu’il était gamin à trimbaler des pierres qui ont servi à la construction du muret que l’on voit sur la photo ci-dessous. Il faut croire que c’était du boulot de qualité puisque tout est encore en place depuis plus de 40 ans.

 

Petite pause près du lac Charlet
Petite pause près du lac Charlet

A midi, nous sommes au sommet et admirons la vue à 360° que celui-ci offre sur la région. Malheureusement la lumière n’est pas géniale pour les photos et donc je ne poste qu’une seule vue où l’on peut voir: la Crête des Barres au premier plan, le lac de Pierre Chatel et le plateau de la Matheysine et, tout au fond, la chaine du Vercors.

 

La vue depuis le sommet du Tabor
La vue depuis le sommet du Tabor

Après une courte pause, nous reprenons le chemin de la descente et à 14h nous sommes de retour chez Marie-Noëlle pour profiter du jardin, des brochettes et des chaises longues…

 

Sur le chemin de la descente
Sur le chemin de la descente

La fin de la journée est encore bien remplie avec visite de la nouvelle maison de Marie-Noëlle, passage au Musée Matheysin, apéro chez Joël puis dîner au bord du lac de Laffrey. Le lendemain matin nous passons encore un moment à regarder des photos de famille sur l’ordinateur et enfin je me décide à reprendre la route pour rentrer chez moi.

Encore un grand merci chère cousine pour ces deux soirées et cette super journée en ta compagnie! :o)

Les liens pour en savoir plus

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

2 réflexions au sujet de “En villégiature à Roizon”

Laisser un commentaire