De Heidelberger à Jamtal en passant par le Kronenjoch

Je vous ai laissés l’autre jour dans le confort de Heidelberger Hütte, à 2264 mètres d’altitude et j’espère que vous en avez bien profité. Nous en tout cas, oui… puisque nous avons eu la chance de passer deux nuits dans ce refuge qui rafle incontestablement la première place parmi ceux que nous avons visités pendant ce raid.

Temps tristounet pour cette première rando autrichienne
Temps tristounet pour cette première rando autrichienne

Lorsque nous nous levons après notre première nuit dans nos lits douillets, nous constatons que la météo ne s’est pas trompée et le temps n’a plus rien à voir avec celui de la veille. Les nuages ont envahi la vallée et, s’il ne neige pas encore on sent bien que ça ne va tarder. On s’en tient néanmoins au programme c’est à dire que nous nous équipons pour faire une petite sortie en aller-retour. Compte tenu des conditions de (mauvaise) visibilité, Jean-Pierre opte pour un petit col situé sous le sommet du Davo Lais et qui porte le doux nom de Spi d’Ursanna Mittelgipfel.

Notre objectif : la petite pointe là haut
Notre objectif : la petite pointe là haut (enfin, le col juste en dessous)
L'itinéraire de Heidelberger Hütte au Spi d'Ursanna Mittelgipfel
L'itinéraire de Heidelberger Hütte au Spi d'Ursanna Mittelgipfel

Une petite rando sans histoire que nous avons effectuée en trois heures aller-retour. Un enneigement pas terrible, mais une neige bien transformée sur laquelle nous nous sommes fait plaisir sur la première partie de la descente. Un peu plus loin nous avons croisé un couple de lagopèdes qui semblait bien pressé, mais que j’ai tout de même réussi à fixer sur le capteur du G12 (même si la photo n’est franchement pas terrible)… et puis nous sommes vite rentrés alors que la neige commençait à tomber.

Un couple de lagopèdes en balade
Un couple de lagopèdes en balade
On se dépèche de descendre alors qu'il commence à neiger
On se dépèche de descendre alors qu'il commence à neiger

Le lendemain matin, il neige toujours mais cela ne décourage pas les nombreux groupes (dont le nôtre) qui ont prévu de franchir le Kronenjoch pour aller à Jamtal Hütte. Après le petit déjeuner chacun s’équipe, puis nous sortons affronter les flocons. Nous sommes parmi les derniers à partir, mais étant donné que les premiers s’arrêtent assez fréquemment pour vérifier l’itinéraire à travers ce terrain vallonné, nous les rattrapons assez vite, profitant de leur trace.

Ce matin, il neige !
Ce matin, il neige !
Plusieurs groupes montent vers le Kronenjoch
Plusieurs groupes montent vers le Kronenjoch
L'itinéraire de Heidelberger Hütte au Kronenjoch
L'itinéraire de Heidelberger Hütte au Kronenjoch (en jaune, la frontière)

La montée est plutôt tranquille (même un peu trop), mais la distance est assez importante et nous enchaînons petites montées, traversées, voire même parfois des petites descentes. Au fur et à mesure que nous progressons, le temps s’éclaircit et lorsque nous arrivons au Kronenjoch le soleil fait même une timide apparition. Mais il souffle un vent glacial qui ne donne pas trop envie de s’attarder et nous entamons bien vite la descente vers Jamtal.

C'est par là !
C'est par là !
Au Kronenjoch il y a du soleil...
Au Kronenjoch il y a du soleil...
... mais le vent est glacial !
... mais le vent est glacial !

En franchissant le Kronenjoch, nous voici revenus sur le versant autrichien de la frontière. La neige est bonne (meilleure qu’hier) et avec une visibilité pas trop mauvaise (le soleil continue à jouer à cache-cache avec les nuages) on se fait bien plaisir. La descente est assez longue et c’est au bout de trois-quarts d’heure que nous arrivons à Jamtal Hütte.

Descente à la queue leu leu
Descente à la queue leu leu
Jean-Pierre
Jean-Pierre
De la neige fraîche
De la neige fraîche
Arrivée sur Jamtal Hütte
Arrivée sur Jamtal Hütte

Ici, pas de côté familial ou cozy comme au refuge précédent. Jamtal Hütte est un refuge très moderne et très fonctionnel. Il offre, certes, tout le confort des refuges autrichiens, mais, étant donné sa taille (il peut accueillir près de 200 personnes), il sert également de base de formation pour les clubs alpins, les stages de guides et autres professionnels et l’ambiance est plutôt celle d’une grosse collectivité.

Jamtal Hütte
Jamtal Hütte
L'itinéraire du Kronenjoch à Jamtal Hütte
L'itinéraire du Kronenjoch à Jamtal Hütte

D’ailleurs, malgré une réservation faite il y a plus de trois mois, impossible d’avoir des chambres doubles et nous devons nous contenter d’un petit dortoir pour notre groupe. Heureusement nous ne passerons qu’une seule nuit ici et dès demain nous partirons pour Wiesebadener Hütte et ses sympathiques gardiennes slovaques que je ne manquerai pas de vous présenter dans un prochain billet.

Laisser un commentaire