Logo Kairn.com

Kairn.com, des professionnels du plagiat ?

Kairn.com est bien connu des amoureux de la montagne puisque cela fait plus de 14 ans que le site relaie chaque jour des informations relatives aux sports et activités alpines et qu’il est devenu une référence dans la matière, du moins dans le monde francophone.

Début juin, le site annonçait même sa professionnalisation avec l’engagement de deux salariés, un Directeur et un Responsable Commercial.

Mais visiblement « professionnalisation » ne signifie pas « pratiques professionnelles » et quelle ne fut pas ma surprise ce matin de découvrir que mon article sur Chamonix avait tout simplement été repris sur leur site sans que j’en aie été informée et surtout sans que mon nom apparaisse sur la page où figure mon texte . (*)

Oh bien sûr, il y a bien un petit lien tout en bas de la page où il est indiqué « Pour en savoir plus » et qui renvoie sur mon blog et le texte d’origine. Mais je trouve que c’est une manière bien peu professionnelle et éthique de faire du partage d’information, car non seulement il n’est pas fait mention de mon nom, mais celui qui a publié l’article ne s’est nullement gêné pour faire apparaître le sien tout en haut de la page et en caractères gras.

Visiblement, Kairn.com et moi n’avons pas la même définition du mot « professionnel ».

(*) Voici à quoi ressemblait la page au moment où j’ai écrit ces lignes. La page a depuis été modifiée (cf. « Edit » ci-dessous) – image ajoutée le 29.04.2015

Article Kairn avant changement
La page de KAIRN telle qu’elle apparaissait le 27 juillet 2015 : de larges extraits de mon texte sans indication de la source et surtout la mention « Par LOUIS DOLLO » en gros caractères en haut de la page

Quelques liens pour en savoir plus :


Edit du 29.07.2015 : Suite à la publication de cet article ainsi qu’à un message adressé à Louis Dollo et la rédaction de Kairn, certains changements ont été apportés sur la page du site :

  • les extraits des texte ont été raccourcis
  • le texte a été mis en caractères italiques et entre guillemets

J’ai expressément remercié Louis Dollo dès que j’ai eu connaissance de ces changements et lui ai demandé s’il pouvait également faire figurer mon nom ainsi que l’adresse de mon site, en clair et en bas de la page. A l’heure où j’écris ces lignes, cette dernière requête n’a toutefois pas eu de réponse.

A noter que TV Mountain qui a également trouvé mon billet digne d’intérêt, a pris la peine de me demandé la permission (que j’ai bien évidemment accordée) avant de partager  un lien vers mon article depuis sa page Facebook.  🙂

4 réflexions au sujet de “Kairn.com, des professionnels du plagiat ?

  1. Bonjour,
    tel que présenté l’article de Kairn n’a aucun sens (seulement le début de 2 de vos paragraphes !) et me semble être plus une invitation à poursuivre la lecture sur votre blog que toute autre chose.
    La forme ne vous plait pas mais pour le fond c’est bien la visibililté de votre propre article et éventuellemnt de votre blog qui est mis en avant.
    Je tiens à vous préciser que je ne suis vraiment pas un admirateur de Kairn et de Dollo (ses prises de positions parfois douteuses …)

  2. Bonjour et merci pour votre commentaire.

    Désolée de vous contredire, mais quand on va sur la page de Kairn, on ne peut pas dire que mon blog soit mis en avant. Mon nom ne figure nul part (même pas sur le lien) et ce qui est bien visible par contre, c’est bien le nom de Louis Dollo en tête de page.

    Cette façon de faire est clairement une violation de la jurisprudence en matière de droit de citation qui stipule les points suivants :

    • Ainsi, il convient d’indiquer la source et le nom de l’auteur de l’œuvre citée, par exemple dans le générique de fin des programmes ou encore bandeau sous la citation.
    • Dans cet même esprit, la citation doit être délimitée afin d’éviter tout risque de confusion entre œuvre citée et œuvre citante. S’agissant d’oeuvres littéraires, l’utilisation de guillemets de citation ou d’une typographie différente sont admis.
    • Il est impératif de n’utiliser qu’un court extrait de l’œuvre citée.

    Une citation de 400 mots pour un article original de 1400 mots n’est pas un « court extrait ». Cela représente 29%… mais ça vous le savez déjà puisque vous êtes intervenu sur le forum de C2C d’où je tiens ces chiffres. 🙂

    Pour plus d’infos, je vous recommande de regarder cette page : http://desdroitsdesauteurs.fr/2012/05/lexception-de-courte-citation/

  3. Ce qui est positif c’est que (par exemple) j’ai découvert ce blog sympa, et lu pas mal de pages, site que je n’aurais jamais parcouru sans la pub de kairn!
    Je gère moi même deux sites, qui sont souvent mis en avant par des sites compilateurs d’info comme kairn … j’en éprouve personnellement plutôt du plaisir que de la frustration! Mais certes on est pas obligé d’avoir mon ressenti …

  4. Bonjour Bruno,

    Je n’ai absolument rien contre les sites agrégateurs qui font du partage d’information, bien au contraire. Et tant mieux si cela vous a permis de découvrir mon blog ! 🙂

    Ce que je trouve regrettable toute fois c’est la manière dont Kairn le fait, c’est à dire en copiant de larges extraits du texte et sans citer clairement leur source. Aujourd’hui quelques modifications ont été apportées suite à ce billet « coup de gueule » et aussi un message que je leur ai adressé par le biais de leur site. Les extraits de textes ont été raccourcis, mis en italiques et entre guillemets pour montrer qu’il s’agit bien d’une citation. Ce n’était pas du tout le cas au moment où j’ai écrit ces lignes hier matin et que leur page ressemblait à ça.

    Comme il est indiqué dans chaque bas de page de mon site, je partage volontiers mon contenu sous licence CC aux conditions suivantes : attribution (c’est à dire qu’on indique clairement mon nom en tant qu’auteur), pas d’utilisation commerciale (ce qui est discutable dans le cas de Kairn) et pas de modification.

    J’ai tout de suite remercié Kairn hier soir d’avoir fait les changements sur leur page et je leur demandé de bien vouloir ajouter mon nom en bas du texte. Mais jusqu’à présent cette dernière requête est resté sans réponse.

    Merci Bruno pour votre commentaire et très flattée d’avoir eu la visite d’un grimpeur de votre renommée. Si jamais je prévois d’aller dans le Vercors, je me permettrai peut être de vous demander quelques conseils. 🙂

Laisser un commentaire

Pin It on Pinterest

Share This