Kilimanjaro Machame Route (Jour 2)

Lundi 7 septembre : De Machame Hut à Shira Camp

Lever du jour à Marangu Hut
Cette première nuit sous la tente s’est bien passée et j’ouvre un œil vers 5h30. Il ne fait pas encore jour, mais déjà j’entends le bruit de nos porteurs qui commencent à s’affairer du côté de la cuisine et de la tente mess. Une heure plus tard, comme prévu, on nous apporte une tasse de thé chaud sous la tente, signe qu’il est temps pour nous de nous lever et ranger nos affaires dans nos sacs. Ensuite nous nous rendons dans la tente mess pour un copieux petit déjeuner. J’apprécie particulièrement les œufs et les saucisses qu’on nous sert chaque matin, mais par contre j’avoue que j’ai un peu plus de peine avec le porridge. Nous sommes plusieurs à nous forcer à en prendre un peu pour ne pas vexer le cuistot, mais dès le lendemain du sommet nous lui ferons comprendre que ce n’est plus la peine de nous en préparer un saladier chaque jour !

Dans les bruyères géantes
A 8h15 nous quittons le camp, en file indienne derrière Bongo qui nous impose un rythme lent. Il trouve que nous sommes montés un peu trop vite hier et aujourd’hui c’est donc pole pole pour tout le monde. On prononce « po-lé po-lé » et en Swahili cela veut dire doucement. Pole pole, ça tombe très bien parce que la première partie de l’étape est assez raide et donc ça arrange tout le monde qu’on n’aille pas trop vite. Nous avons définitivement quitté la dense forêt et progressons aujourd’hui au milieu de bruyères géantes. Pour le moment le ciel est dégagé, mais les nuages, qui forment une épaisse masse en contrebas commence doucement à monter et vont bientôt nous rattraper. En attendant, je profite de la belle lumière pour faire des photos.

Les nuages arrivent
Après une longue montée assez raide, l’itinéraire continue en traversée en parcourant un vaste plateau. Nous arrivons aux alentours de 3600 m et je commence à sentir les premiers effets de l’altitude avec un léger mal de tête qui m’accapare. Les nuages sont descendus sur la montagne et je profite donc d’une pause pour ranger l’appareil photo et m’équiper de mes bâtons qui vont me faciliter la marche. Je me place dans la file et me concentre sur ma progression afin de ne pas relâcher l’effort.

Shira Camp
Vers midi, comme prévu, nous sommes en vue de Shira Camp qui est notre étape du jour. Notre staff est en train de monter nos tentes un peu à l’écart du site principal et nous marchons donc une dizaine de minutes supplémentaires avant de pouvoir poser nos sacs. L’étape n’a pas été très longue, mais comme je manque totalement d’entrainement, je me sens épuisée. D’ailleurs sitôt la tente montée, je m’écroule sur un matelas et roupille pendant une heure… après quoi je me sens en pleine forme pour aller manger le repas qui nous est servi à ce moment là.

Petit mulot à Shira Camp
L’après-midi nous avons quartier libre et bien que Bongo nous ait proposé d’aller faire une balade, il n’y a pas beaucoup d’amateurs. Je profite de ces quelques heures pour me détendre, faire de la photo et écrire mon carnet de route. En fin de journée, les nuages s’écartent pour laisser passer quelques rayons de soleil et nous arrivons même à apercevoir le sommet du Kilimandjaro pour la première fois depuis notre arrivée en Tanzanie.

Nos porteurs dinent sur fond de Kili
A la tombée de la nuit, la température fraichit vite et nous nous retrouvons à nouveau sous la tente messe pour le repas du soir pendant lequel Bongo et Obed nous informent sur la journée du lendemain. Après quoi, nous regagnons nos tentes pour aller nous coucher… il est 19h30 !

Toutes les étapes de ce trek:

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

1 réflexion au sujet de “Kilimanjaro Machame Route (Jour 2)

Laisser un commentaire