La Pointe Percée par l’arête du Doigt

Comme je n’ai pas encore trouvé le temps de m’occuper des photos de ma dernière balade, je propose de partager avec vous ce matin les images d’une magnifique escalade que j’ai eu l’occasion de faire il y trois ans (Pffff! Trois ans déjà… c’est fou ce que le temps passe vite!). Il s’agit de l’arête du Doigt à la Pointe Percée, cette belle élancée rocheuse bien visible depuis l’autoroute qui mène à Chamonix et que j’admire depuis de nombreuses années.

Nous laissons la voiture au Col des Annes et empruntons le sentier qui mène au Refuge de Gramusset que atteignons en un peu moins de deux heures. De là il faut continuer sur la voie normale de la Pointe Percée que l’on quitte à l’aplomb du grand cirque rocheux pour se diriger vers le col sur la gauche. C’est là que débute la voie.

Dans les premières longueurs
Les premières longueurs sont faciles et permettent de gravir les gradins rocheux qui donnent accès au fameux Doigt.

Escalade du Doigt
L’escalade du Doigt est superbement aérienne, sans être difficile. On redescend ensuite par un rappel de 15 mètres pour rejoindre la vire qui se trouve au pied.

Rappel sur le Doigt
Il est possible de contourner le Doigt et d’en éviter l’escalade, mais ça serait franchement dommage de se priver d’une aussi belle longueur ! La suite du parcours consiste ensuite en une longue arête, presque horizontale, où les longueurs s’enchainent, jamais très difficiles mais où la sensation de vide est bien présente. On se rapproche peu à peu du dernier ressaut où se trouve le passage le plus technique.

Vers le dernier ressaut
Un échappatoire par un système de vires sur la droite permet d’éviter la sortie directe pour ceux qui ne souhaitent pas affronter la dernière difficulté (ou bien si l’on se fait prendre par le mauvais temps). Autrement la sortie présente un pas de 6C mais qui peut se franchir en A0 grâce à l’équipement en place.

Dans le dernier ressaut
La descente s’effectue par la voie normale. Sans être technique, celle-ci est tout de même à aborder avec précaution car elle se déroule dans des couloirs où les chutes de pierres sont nombreuses et où il convient de ne pas glisser !

Descente par la voie normale
En résumé, une magnifique course qui, combinée à la longue marche d’approche et la descente, offre une très belle journée en montagne. Et pour ceux qui préfèrent prendre leur temps, il est tout à fait possible de passer la nuit au Refuge de Gramusset où l’on profite d’une très belle vue sur le massif.

Les liens pour en savoir plus:

Photos:

3 réflexions au sujet de “La Pointe Percée par l’arête du Doigt

  1. Génial, c’est super de nous faire partager cela ,je vais chercher comment faire un blog

Laisser un commentaire