La rade de Genève sous les assauts de la bise noire

Alors qu’il y a huit jours on battait (presque) des records de chaleurs dans la région (près de 20°C sur les crêtes du Jura et au Moléson), voilà que l’hiver s’est soudainement abattu sur la Suisse ainsi qu’une grande partie de l’Europe.

A Genève, pas de neige, hormis quelques flocons égarés qui sont tombés sont nos toits dans la soirée de samedi mais qui se sont empressés de fondre aussi rapidement qu’ils étaient apparus. Pas de neige, non, mais dans la nuit de samedi à dimanche c’est une violente bise noire qui a déferlé sur la ville, provoquant de nombreux dégâts.

Il n’en fallait pas plus pour que j’aille faire un tour du côté de la rade pour immortaliser quelques images de cette journée et j’étais loin d’être la seule. Emmitouflés des pieds à la têtes, mais armés d’appareils photos haut de gamme ou de téléphones « intelligents », des dizaines de genevois avait décidé de braver le froid et le vent.

Voici quelques souvenirs photographiques de cette première journée de bise noire de la saison d’hiver 2012/2013.

Dès mon arrivée sur le quai Wilson, le ton est donné
Nuages bas, eau grise et neige sur le Salève
Pour se promener en bordure du lac on a intérêt à avoir un ciré et des bottes !
Fait pas chaud… surtout quand on est toute nue !
Des gerbes d’eau arrosent les panneaux de l’expo photo
Un photographe au travail
Un bateau est venu s’échouer le long du quai
Éclaboussures…
… et rouleaux !
Les photographes sont au rendez-vous !
Les dégâts témoignent de la force de certaines rafales
« Interdiction de sauter et de nager »… ben ça tombe bien parce que là, ça ne me tentait pas trop !
Les bateaux de la CGN sont restés à quai ce dimanche
En traversant le Pont du Mont Blanc, je remarque que la ville pourrait investir dans de nouveaux drapeaux !
Dernier regard sur la rade depuis le Pont du Mont Blanc
Le temps maussade ne décourage pas ces touristes japonaises devant l’Horloge Fleurie

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire