Le refuge de Plan Glacier

Dimanche dernier j’ai eu l’occasion de voir un reportage intitulé « Hôtels des Cimes » diffusé dans le cadre de  l’émission Sept-à Huit sur TF1. Celui-ci portait sur les refuges du massif du Mont Blanc et plus particulièrement mettait en opposition le refuge des Cosmiques, véritable hôtel d’altitude, accessible en moins d’une heure depuis le téléphérique de l’Aiguille du Midi, et le refuge de Plan Glacier, minuscule cabane accrochée à la montagne qui s’atteint depuis la vallée des Contamines après un effort de 4 ou 5 heures de marche.

Ces images m’ont rappelé que j’avais été faire un tour à Plan Glacier et du coup cela m’a motivée pour recherchée les photos prises à cette occasion et les partager ici avec vous. Voici un donc un petit reportage photographique sur une balade que j’ai faite en juillet 2005.

 

Vers les anciens chalets de Tricot
Vers les anciens chalets de Tricot
La Face Nord de l'Aiguille de Bionnassay
La Face Nord de l’Aiguille de Bionnassay

Comme j’aime bien faire des itinéraires en boucle, j’avais choisi comme point de départ le petit hameau du Champel, situé sur la commune de Bionnay, un peu au-dessus de la route reliant Saint-Gervais aux Contamines. La première partie de l’itinéraire se déroule sur une large piste qui traverse la forêt sur le flanc Nord du Mont Vorassay. Je suis toute seule, mais ne tarde pas à retrouver du monde dès la bifurcation avec le sentier qui vient du col de Voza. Pas de photos sur cette première partie car l’endroit est assez sombre (je suis partie vers 7h30 de la voiture je crois).

Montée au col de Tricot
Montée au col de Tricot
Rhododendrons dans la combe de Tricot
Rhododendrons dans la combe de Tricot

Plus haut, le sentier se redresse un peu. On monte, toujours dans la verdure pour venir buter contre les rochers qui forment la partie terminale du Glacier de Bionnassay. Une fois négociée de goulet d’étranglement, on débouche sur un petit plateau ensoleillé d’où on peut admirer la Face Nord de l’Aiguille de Bionnassay.

Arrivée au col de Tricot
Arrivée au col de Tricot

La suite de la balade consiste à remonter la Combe de Tricot jusqu’au col du même nom. Les rhodos sont en fleur et j’en profite pour faire quelques photos en montant tellement c’est beau. La montée est agréable, pas trop dure et le soleil chauffe me réchauffe doucement les muscles après un départ plutôt humide et frais dans la forêt.

Le col de Tricot
Le col de Tricot
En quittant le col de Tricot
En quittant le col de Tricot

Vers 9h30, j’arrive au col et j’en profite pour faire un pause de quelques minutes, histoire de boire un peu avant de repartir. Depuis le col, il est possible de redescendre sur l’autre versant pour rejoindre les Chalets de Miage (où je passerai plus tard), mais aujourd’hui j’ai décidé de faire la traversée jusqu’au refuge de Plan Glacier, histoire de découvrir cet endroit que je ne connais pas.

Face Nord des Dômes de Miage
Face Nord des Dômes de Miage

Je choisis donc le sentier qui part sur la gauche, à flanc de montagne. Un peu plus loin, on passe sous une arche de pierre (j’en ignore l’origine) et on s’engage sur la longue traversée sur ce sentier en balcon. Le parcours n’est pas difficile, mais il est parfois exposé. Des câbles ont été posés pour aider la progression dans les passages plus techniques. Je me rends compte que je n’ai pas fait beaucoup de photos en montant, probablement parce que je n’avais pris que mon réflex et que j’ai préféré laissé celui-ci à l’abri dans le sac, plutôt que de l’avoir autour du coup. Il y a tout de même deux photos qui donnent une bonne idée de l’ambiance aérienne de cette balade.

Le sentier de Plan Glacier
Le sentier de Plan Glacier
Le sentier de Plan Glacier
Le sentier de Plan Glacier

Peu avant midi, j’atteins la moraine qui donne accès au refuge, minuscule cabane accroché à la montagne qui semble se fondre dans le décor. L’horaire est parfait et je m’installe à la terrasse et me commande une omelette, histoire de me remettre de l’effort du matin. J’ai le souvenir d’un gardien très sympa, mais l’émission de télé de l’autre jour m’a appris que maintenant c’est une gardienne qui s’occupe des lieux.

Arrivée au Refuge de Plan Glacier
Arrivée au Refuge de Plan Glacier
Refuge de Plan Glacier
Refuge de Plan Glacier

Je reste une bonne heure à Plan Glacier et en profite pour faire des photos du glacier (en dessous) et des montagnes (juste en face). Et puis il est temps de songer à la descente…

Glacier de Miage
Glacier de Miage
Séracs sur le Glacier de Miage
Séracs sur le Glacier de Miage
Face Nord des Dômes de Miage
Face Nord des Dômes de Miage

Pour le retour j’ai décidé d’emprunter l’itinéraire qui rejoint directement les Chalets de Miage. Pour cela il faut commencer par suivre une longue moraine avant de rejoindre un sentier qui plonge le long des nombreux torrents. C’est plus direct que le sentier balcon, mais beaucoup plus raide et j’apprécie mes bâtons de ski pour soulager les genoux à la descente.

Sur la moraine
Sur la moraine
Le randonneur
Le randonneur
Vue sur les pâturages de Miage
Vue sur les pâturages de Miage
Chardon
Chardon

Près de 1000 mètres plus bas, j’arrive enfin dans les pâturages de Miage et un terrain plus tranquille. Il ne reste plus qu’à longer le torrent jusqu’aux Chalets de Miage où de nombreux randonneurs profitent de l’ombre des parasols. Mais je ne prends pas le temps de m’arrêter pour faire comme eux, car je ne suis pas encore arrivée. Il me reste encore une petite heure de marche pour revenir à Champel où j’ai laissé ma voiture. J’y arrive vers 16h, les jambes un peu lourdes, mais très contente de ma journée en montagne !

Cascade du Nant Blanc
Cascade du Nant Blanc
Le torrent
Le torrent
Chalets de Miage
Chalets de Miage

Les liens pour en savoir plus :


Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

Laisser un commentaire