Mon année 2014 en 12 photos

Mon blog est un peu à l’abandon depuis quelques semaines et en ces tous derniers jours de 2014, je cherchais une idée pour essayer de me remettre à l’écriture. Quelque chose de sympa qui ne soit pas trop prise de tête et qui me redonne goût à partager un peu de mon quotidien à travers des images et un peu de texte. Comme chaque année à cette période, nous sommes inondés de rétrospectives en tous genres aussi bien à travers les médias traditionnels que sur les réseaux sociaux.

J’ai donc eu l’idée, moi aussi, de faire mon petit exercice de revue personnelle en choisissant une photo et un moment fort pour chaque mois de l’année.

Janvier 2014 : première randonnée aux Houches

Nous avons entamé la saison de ski le 5 janvier 2014, par une randonnée aux Houches. Une belle journée dans un paysage féerique d’arbres recouverts de neige et un ciel devenant de plus en plus bleu au fur et à mesure que nous montions au-dessus du brouillard. Une superbe première rando de l’année qui laissait présager une belle saison de ski à venir. Hélas, entre mes week-ends de cours à l’Uni et une météo plutôt capricieuse, le total de mes sorties à skis de la saison se compterons sur les doigts d’une seule main. Heureusement, une petite semaine à la Chamana Jenatsch, petit paradis blanc au coeur des Grisons, permettra tout de même de remiser les planches après quelques très belles descentes… en espérant qu’on pourra se rattraper sur la saison 2014-1015.

Presque en haut...
Presque en haut…

Février 2014 : conférence LIFT

Depuis le temps que j’entendais parler de cette conférence, c’était devenu un vieux rêve de pouvoir y participer un jour. Pour ceux qui ne connaissent pas, LIFT est devenu au fil des ans LE rendez-vous annuel européen où environ un millier de personnes se retrouvent pour parler de nouvelles technologies et d’innovation. Alors quand j’ai quitté mon emploi à la banque à la fin de l’été 2013, j’ai décidé de me faire un cadeau et de m’offrir un billet d’entrée pour les 3 jours. Je n’ai pas été déçue et j’ai beaucoup aimé cette ambiance bouillonnante d’idées, même s’il est vrai que la plupart des interventions étaient plutôt des pistes de réflexion et restaient souvent « high level » sans véritablement rentrer dans les détails. Mon seul regret : ne pas avoir pu assister à célébrissime « fondue night » pour cause de chat malade à garder (voir ci-dessous).

LIFT'14
LIFT’14

Mars 2014 : Frimousse va mieux

C’est vers la mi-janvier que Frimousse a commencé à avoir quelques soucis de santé. Les premiers symptômes ne semblaient pas bien graves (constipation, manque d’appétit). Ma mère se rend chez le vétérinaire qui propose un traitement ad-hoc. Mais les soucis se prolongent et les visites chez le véto se multiplient. Au bout de 10 jours Frimousse est gardé en observation, mais au bout de 24 heures, le soi-disant spécialiste n’a pas de piste à proposer si ce n’est continuer à garde ce pauvre chat en cage. Je sens ma mère démunie et je décide alors de prendre les choses en main. On récupère Frimousse et je trouve un autre vétérinaire près de chez moi pour un deuxième avis.

Alors que tout semble rentrer dans l’ordre au bout de quelques jours, nouvelle alerte : cette fois Frimousse boite et ne peut pas poser la patte antérieure droite au sol. Ma mère pense qu’il a pu se blesser en descendant d’un meuble (il a l’habitude de sauter depuis le haut de la bibliothèque du salon qui fait plus de 2 mètres). Je récupère Frimousse chez moi et c’est parti pour un nouveau round : re-véto, re-examens et au bout de 3 jours on découvre qu’en fait Frimousse a fait une embolie, raison pour laquelle sa patte est toute enflée. Pour couronner le tout, il va se lécher frénétiquement celle-ci (qui doit lui faire mal) jusqu’à se faire une plaie béante. Le tout en quelques heures, pendant que j’étais sortie le temps d’un repas avec des amis.

Je vais passer tout le mois de février à le soigner et à l’amener régulièrement chez le vétérinaire pour des contrôles et même des échographies cardiaques. Des gros moments d’angoisse, mais à force de patience, de traitements et de caresses, Frimousse va finir par remonter la pente et vers la mi-mars, alors que le printemps et les beaux jours reviennent, tout cela n’est plus qu’un mauvais souvenir et Frimousse peut regagner son domicile chez mes parents, juste avant son 10e anniversaire.

Frimousse
Frimousse m’aide pour ma déclaration d’impôts
Frimousse m’aide pour ma déclaration d’impôts

Avril 2014 : les 90 ans de Papa

Dans la famille, on n’est pas les rois des grandes fêtes, mais pour les 90 ans de Papa, nous avons tout de même fait l’effort d’aller au restaurant pour fêter cela comme il se doit. Ce jour là nous avons été gâtés avec une météo plus que printanière qui nous a permis de nous rendre à pied jusqu’au Jardin des Iles où nous avons passé un bon moment. Ma marraine avait fait le déplacement depuis Grenoble pour partager cette journée avec nous et, comme d’habitude, elle avait composé un super poème pour l’occasion. Il est important de profiter de ces moments avec nos parents car nous savons pas pour combien de temps encore ils seront parmi nous.

Papa souffle ses bougies
Papa souffle ses bougies

Mai 2014 : les 200 ans de Genève

Après les 90 ans de Papa, c’est le Canton de Genève qui entamait les festivités pour commémorer le bicentenaire de son entrée dans la Confédération. Là aussi, beaucoup de chance avec des températures quasi estivales pour le défilé le long des quais de la rive gauche pour rejoindre le Port Noir. Une ambiance très bon enfant comme les genevois savent le faire, sans barrières le long du parcours et où les gens étaient tout de même venus nombreux pour admirer le spectacle. Et le lendemain, c’est dans la rade que tous les regards se tournaient pour voir naviguer les barques du Léman qui s’étaient donné rendez-vous pour cette occasion.

éfilé du Bicentenaire de Genève
éfilé du Bicentenaire de Genève

Juin 2014 : la voie des Papys Lions

Jean-Pierre et Jean-Marie, les papys ouvreurs du Chablais avaient commencé ce projet en 2013 déjà. Moi, j’avais juste participé à l’équipement du ressaut du bas par une journée de brouillard au mois d’octobre. Et puis, une fois le retour des beaux jours, les deux compères ont travaillé d’arrache-pied pour finaliser le tracé et l’équipement de cet itinéraire qui se déroule sur plus de 600 mètres de dénivelé. Il ne restait plus alors qu’à réaliser la première ascension de cette nouvelle voie baptisée les Papys Lions.

Une première qui s’est déroulée en deux temps et dont vous trouverez tous les détails dans un précédent billet.

Partie finale de l'arête sud ouest avec l'orage qui menace
Partie finale de l’arête sud ouest avec l’orage qui menace

Juillet 2014 : week-end en Vanoise

J’avais imaginé que je pourrais profiter du fait que je n’étais plus salariée pour faire quelques courses d’alpinisme pendant l’été. Ainsi nous avons profité de deux magnifiques journées dans la première quinzaine de juillet pour aller faire la traversée de l’Aiguille de la Vanoise. Une belle course, sans difficulté qui devait être la première d’une série, du moins je l’avais espéré. Hélas, la longue période de météo pourrie qui s’est installée juste après et qui a duré jusqu’à fin août ne nous pas permis de faire autre chose. Heureusement que nous en avons bien profité !

Traversée de l'Aiguille de la Vanoise
Traversée de l’Aiguille de la Vanoise

Août 2014 : départ en vacances

C’est au matin du 28 août, alors même que le beau temps se décide enfin à revenir sous nos latitudes que nous partons pour deux semaines de vacances. Cette année, chômage et budget restreint obligent, pas de grand voyage à l’autre bout du monde, mais un road trip pour aller découvrir la Sicile. Un très chouette voyage, plein de belles découvertes et pendant lequel mon Opel Astra (15 ans et plus de 150’000 km au compteur) n’a pas failli. Je n’ai pas encore eu le temps de raconter ces vacances dans ce blog, mais quelques photos sont déjà en ligne dans ma galerie Flickr.

Premier soir de vacances à Lucca
Premier soir de vacances à Lucca

Septembre 2014 : éruption au Stromboli

Cette soirée sur les flancs du Stromboli où nous sommes restés plus d’une heure à contempler les laves s’écoulant jusqu’à la mer restera certainement le point fort de toutes mes vacances. Face à ces phénomènes de la Nature on se sent vraiment très petit…

Spectacle nocturne au Stromboli
Spectacle nocturne au Stromboli

Octobre 2014 : week-end valdotain

Après un été pourri, la météo se rattrape avec une superbe arrière saison. Depuis que nous sommes rentrés de Sicile à la mi-septembre, nous enchaînons les sorties en montagne chaque fin de semaine. Un été indien qui va se prolonger jusqu’à la fin du mois d’octobre avec des température estivales (25°C !) lors de week-end d’escalade dans la vallée d’Aoste sur la falaise d’Albard. L’occasion de séjourner une nuit à Pont Saint Martin, point de départ de la vallée de Gressonney et célèbre pour ce magnifique et imposant pont romain.

Pont romain à Pont-Saint-Martin
Pont romain à Pont-Saint-Martin

Novembre 2014 : TE friends à Lausanne

Elle semble loin l’èpoque « TrekEarth » où nous organisions régulièrement des sorties entre amis photographes. C’est donc avec beaucoup de plaisir et à l’occasion de la venue de Jean-Yves à Lausanne pour des raisons professionnelles que nous avons improvisé une petite soirée avec Nikki pour aller à la découverte du Festival Lausanne Lumières. Et après avoir fait la tournée des différentes installations lumineuses avec nos trépied et nos appareils photos, c’est en compagnie de Toni et des enfants que nous avons poursuivi la soirée. Merci Nikki pour ton accueil et ton hospitalité ! Cela m’a permis de retrouver la sympathique ambiance de ces réunions et, qui sait, va peut être me motiver pour me lancer dans l’organisation d’un nouveau Bibidays en 2015. Affaire à suivre…

Festival Lausanne Lumières
Festival Lausanne Lumières

Décembre 2014 : la neige arrive enfin !

Depuis le début des vacances de Noël on ne parlait que de ça : des températures au-dessus des normales saisonnières et l’absence totale de neige. Les médias nous montraient chaque jour des reportages sur les vacanciers dans les stations de ski qui faisaient tout sauf du ski ! Et puis soudain, le discours à changé et on a commencé à nous dire que la neige allait enfin arriver. Au début le discours était plutôt timide et on ne parlait que de quelques chutes intermittentes et puis au fur et à mesure qu’on se rapprochait du jour J la quantité prévu se faisait de plus en plus importante.

Finalement, c’est le samedi 27 décembre que les Alpes se sont réveillées sous un manteau blanc et que les chutes de neige ont continué toute la journée en altitude provoquant le chaos sur les routes menant aux stations en ce jour de départs en vacances. Fort heureusement, dès le lendemain, tout cela n’était plus qu’un mauvais souvenir et les stations pouvaient enfin ouvrir leurs installations et leurs pistes pour le plus grand bonheur de vacanciers. Finalement une année 2014 qui se termine dans de belles conditions !

Première neige à Thônex
Première neige à Thônex

Cet article vous a plu ? Partagez le !

Facebook
Twitter
Google+
Pinterest
LinkedIn
Email

3 réflexions au sujet de “Mon année 2014 en 12 photos

Laisser un commentaire