Première randonnée de l’année

La journée du samedi avait été humide, très humide même. En fait une véritable mousson qui s’est abattue sur nos têtes pendant toute la journée. Et les prévisions pour le lendemain n’étaient guère meilleures puisque Météo Suisse nous annonçait un nouveau passage perturbé dans la nuit et des pluies se poursuivant jusque dans l’après-midi. Les éclaircies n’étaient attendues qu’en fin de journée. Normal, le beau temps revient souvent en fin de week-end, juste à temps pour que ceux qui bossent le lundi ne puissent pas en profiter.

Je m’étais donc levée pleine de bonnes résolutions pour ce dimanche, avec une longue liste de choses à faire pour m’avancer. Mais en regardant par la fenêtre, grosse surprise ! Le ciel était d’un bleu uniforme… pas un nuage à l’horizon et des montagnes toutes blanchies par les précipitations de la veille. Du coup, changement de programme et je décide d’aller profiter de cette belle journée qui s’annonce.

Après quelques hésitations, nous optons pour une sortie rando, mais pas n’importe où. En effet, depuis une semaine les températures jouent au yo-yo et le manteau neigeux est particulièrement instable en ce début d’année. Ce sera donc direction Les Houches où il est possible de monter par un chemin et redescendre ensuite par les pistes, en toute sécurité.

Balise itinéraire rando Les Houches - Prarion
L’itinéraire randonnée est balisé

La bonne surprise cette année c’est qu’un itinéraire randonnée a été officiellement balisé avec des petits panneaux rouges. Il suit plus ou moins le cheminement que nous avions l’habitude d’emprunter, tout en évitant de rester au bord de la piste de descente. Il y a bien un passage où nous sommes obligés de traverser la piste des skieurs, mais l’endroit a été bien choisi, avec une bonne visibilité pour limiter au maximum le risque de collision avec des descendeurs un peu trop intrépides.

Paysage hivernal
Paysage hivernal
Le chalet des Vieilles Luges
Le chalet des Vieilles Luges
Aiguille du Goûter
Vue sur l’Aiguille du Goûter

C’est ma toute première rando de la saison et, comme d’habitude, je n’ai aucun entraînement. Je vais donc lentement, mais régulièrement pour être certaine d’arriver à bout de ces 800 mètres de montée. Bien que l’itinéraire soit maintenant balisé, la fin est toujours aussi délicate car il n’existe aucun véritable chemin pour parcourir les derniers 250 mètres qui sont les plus raides. Une trace malaisée zigzague donc entre le bord de piste et les sapins qui bordent celle-ci.

La vallée de Chamonix
La vallée de Chamonix
Cheminement dans les sapins
Cheminement dans les sapins
On arrive vers la crête
On arrive vers la crête

Finalement, au bout de 2h30 d’effort nous arrivons à la gare supérieure de la télécabine du Prarion. Après une petite pause pour ranger les peaux et faire quelques photos, il n’y a plus qu’à se laisser sur les pistes jusqu’au point de départ.

Presque en haut...
Presque en haut…
La vue depuis Le Prarion
La vue depuis Le Prarion
Dôme du Goûter et Mont Blanc
Dôme du Goûter et Mont Blanc

 

Vous trouverez toute les photos de cette randonnée dans mon album Flickr : Randonnée au Houches

Laisser un commentaire